Open the menu

Sociale media

République centrafricaine

MSF travaille depuis 20 ans en République Centrafricaine (RCA). Elle y gère 13 projets répartis dans 9 des 17 provinces que compte le pays. Nos missions soutiennent 13 hôpitaux, 3 maternités et 47 centres de santé et postes de santé.

En 2016, plus de 2900 collaborateurs nationaux ont travaillé aux côtés de 230 personnels internationaux. Vu l’ampleur de l’engagement de MSF en RCA, nous continuons à voir la nécessité de répondre aux besoins dans les soins de santé pour cette population vulnérable et en situation très précaire.

    Une panoplie de soins à Bangassou

    Le projet dans la ville de Bangassou tend à offrir un package complet de soins dans une large zone au sein de infrastructures médicales très pauvres. Il s’agit d’un hôpital de référence de 118 lits pour les 200 000 habitants de la préfecture de Mbomou. Il est actuellement agrandi par MSF, avec une nouvelle salle d'urgence.

      Un soutien est également apporté aux trois centres de santé périphériques à Niakari, Yongofongo et Nbalazime. Le projet se concentre sur les principaux tueurs de la zone : malaria, maladies respiratoires et la diarrhée. En 2016, MSF a mené une campagne de vaccination multiple qui a permis de protéger 20 000 enfants, une première étape avant l’expansion de ces activités afin d’accroitre la protection contre des maladies pour une population coupée du reste du monde.

      SANté sexuelle et reproductive à Bangui

      MSF gère un projet dans la capitale afin d’accroitre l’accès aux soins de santé pour les femmes enceintes, les jeunes mères et leurs nouveau-nés. Il existe différentes infrastructures :

      • La maternité castor. C’est la plus grande maternité du pays avec 80 lits et environ 600 naissances par mois. Castor est un centre de référence pour toutes les naissances présentant des complications à Bangui, avec une capacité de soins avancés (chirurgie, néonatologie, violences sexuelles, planning familial). Le centre gère 50% des complications estimées à Bangui ; et 60% des césariennes dans toute la capitale.
      • La petite maternité de Gbaya Dombia est le seul établissement médical ouvert 24/7 dans le quartier musulman de PK5, où la situation sécuritaire reste fragile. Même si les activités en soins de santé primaires restent les plus importants avec les services dédiés aux femmes enceintes et aux accouchements, le service procure également une aide pour les victimes de violences sexuelles dans cette zone avant de les référer vers d’autres structures.
      • Dans la zone de Dameka/Boeing, MSF a lancé la rénovation d’une maternité afin d’offrir des services aux personnes déplacées de Mpoko quand elles retourneront dans leur quartier. MSF a pour projet de soutenir une ONG locale afin de gérer la structure pendant les 6 premiers mois.