Open the menu

Travailler sur le terrain

7 questions essentielles à vous poser avant de postuler !

Quelle est ma motivation ?

Partir en mission avec Médecins Sans Frontières n'est pas une démarche anodine. Au-delà de la mise en œuvre de compétences professionnelles, partir témoigne d'un engagement auprès des populations en danger, dans le respect des valeurs décrites dans la Charte de MSF.

Les valeurs inscrites dans cette Charte - neutralité, impartialité, non discrimination, engagement personnel, éthique médicale, respect de la dignité humaine - sont vécues et mises en pratique au quotidien, au travers des choix effectués tant par l’organisation dans son ensemble que par chacun de ses membres individuellement. Nous attendons du personnel MSF qu’il comprenne ces valeurs et les fasse siennes.

Avant d’entreprendre les démarches pour travailler avec MSF à l’étranger, vous devez comprendre les raisons qui vous poussent à prendre une telle décision. Avez-vous idéalisé notre travail ou faites-vous plutôt un choix éclairé ? Vos motivations et vos valeurs vont-elles de pair avec la mission de MSF ?

Il est aussi important de connaître la réalité quotidienne des employés de MSF. Ils vivent et travaillent souvent en terrain inconnu dans des conditions stressantes et difficiles. Si vous désirez partir, nous vous recommandons de parcourir les rubriques ci-dessous et de répondre aux questions de notre “test”. Cela vous permettra de mieux saisir les implications d’un tel engagement.

A quoi vais-je être confronté ?

En postulant chez MSF, vous devez savoir que nous luttons afin de faciliter l’accès aux soins de santé pour les populations les plus vulnérables dans des pays où parfois:

  • De flagrants abus des droits de l’homme peuvent avoir lieu
  • Femmes, hommes et enfants, selon leurs origines ethniques, sociales ou tribales peuvent ne pas bénéficier de droits communément acceptés et reconnus dans les sociétés occidentales
  • L’homosexualité peut être punie par la loi
  • Le viol peut être utilisé comme arme de guerre
  • Les maladies infectieuses et les épidémies sont communes

Et la sécurité ?

Pour MSF, la sécurité du personnel est une priorité. Vous pourriez être appelé à vivre et à travailler dans des pays instables où votre vie pourrait être en danger. Pour tous nos projets, des manuels ont été développés pour limiter les risques au maximum.

Travailler avec MSF sur le terrain, c’est représenter MSF jour et nuit, 7 jours sur 7, même durant vos temps libres et congés. Chacun est responsable de sa propre sécurité ainsi que de celle de son équipe. 

L’application des règles de sécurité de MSF peut limiter vos allées et venues ainsi que vos interactions avec la population locale en-dehors des heures de travail: cependant, il est essentiel que vous réalisiez que tous vos actes, en tant que personnel MSF, peuvent avoir des conséquences non seulement sur les personnes avec lesquels vous interagissez mais également sur le projet MSF et donc directement sur les bénéficiaires. Il est donc vital de respecter les règles mises en place par MSF. Votre journée terminée, il peut arriver que vous ayez à respecter un couvre-feu et que vous soyez contraint de rester dans l’enceinte de MSF.
 

Quelles sont les conditions de vie ?

En travaillant à l’étranger avec MSF, vous devrez vous adapter à plusieurs changements en ce qui concerne la nourriture, le logement, le rythme de vie, les loisirs, la langue. Un nouveau style de vie vous attend dans lequel l’intimité et les temps libres peuvent être rares. Il est possible que vous partagiez votre chambre ainsi que la salle de bain... Assurez-vous de pouvoir vous passer de votre confort matériel avant de vous engager avec MSF.

Les projets MSF peuvent se dérouler dans des endroits où les conditions météorologiques ne sont pas toujours clémentes (chaleur ou froid extrême, taux d’humidité élevé, pluie abondante ou climat désertique). Vous allez aussi être éloigné de votre entourage habituel, de votre famille et de vos amis pour une période de plusieurs mois. Les communications peuvent être difficiles.

Travailler sur le terrain requiert d'être en bonne santé et de respecter une hygiène de vie saine afin de le rester. C'est effectivement la meilleure manière d'éviter toute maladie et de pouvoir prendre en charge toutes les tâches exigées par votre travail. Les vaccinations appropriées sont donc aussi indispensables, tout comme certaines mesures préventives (contre la malaria, par exemple).

Pourrai-je gérer le stress ?

Travailler avec MSF sur le terrain peut générer un climat de stress. Plusieurs facteurs peuvent y contribuer: le changement complet d’environnement, les conditions de vie sommaires, l’alimentation locale, l’éloignement de votre famille et de vos amis, les éventuels problèmes de santé, les tensions entre coéquipiers, le sentiment d’insécurité, les changements fréquents de projet ainsi que les relations parfois difficiles avec les autorités locales...

Vous êtes-vous posé les questions suivantes ?

  • Comment gérez-vous le stress dans votre vie quotidienne ?
  • Faire partie d’une équipe sur le terrain exige d’être prêt en tout temps à proposer des solutions. Avez-vous déjà vécu et travaillé en groupe de 3 à 10 personnes durant de longues périodes ?
  • Êtes-vous bon communicateur et bon animateur ?
  • Pouvez-vous mettre de côté vos problèmes personnels afin de réaliser le travail demandé ?
  • Quelles sont vos sources de stress et comment les gérez-vous au sein d’une équipe ?

Quelles vont être les répercussions sur ma famille et ma vie privée ?

Travailler à l’étranger signifie quitter vos proches pour un certain temps, habituellement entre 6 et 12 mois. Quelles seront les répercussions d’une absence pouvant aller jusqu’à un an sur votre vie personnelle ?
Songez aussi à l’effet d’un milieu de travail difficile sur votre moral. Se voir affecter à une mission à l’étranger est certes excitant, mais le retour peut s’avérer éprouvant pour vous et votre famille: le travail sur le terrain laisse des traces.

Suis-je ouvert à travailler avec d’autres cultures ?

Les différences culturelles existent et si elles sont une source d’enrichissement, elles peuvent parfois mener à quelques incompréhensions. La ponctualité au travail, le rapport à la hiérarchie, les relations entre hommes et femmes peuvent être différents d’un pays à un autre.

La tolérance envers les personnes qui pensent et agissent différemment de vous est primordiale. La tolérance et le respect mutuel sont des valeurs essentielles au sein de Médecins Sans Frontières.

En conclusion

Les problématiques abordées ici ont pour but de vous faire prendre conscience des exigences du travail à l’étranger. Des milliers de personnes qui ont travaillé avec MSF au cours des années ont trouvé leur expérience sur le terrain exigeante, mais valorisante. Pour plusieurs, partir en mission a marqué un tournant dans leur vie.

Travailler pour MSF relève de l’engagement plutôt que d’une simple aventure ou d’une recherche d’emploi. 

© Ton Koene
Une clinique mobile à Tarnab © Ton Koene. Pakistan, 2010

 

Critères généraux

Adhérer aux valeurs de la Charte MSF

MSF fonde son action humanitaire sur les principes et les valeurs décrites dans sa Charte. Ces valeurs, ces idéaux - neutralité, impartialité, non discrimination, engagement personnel, éthique médicale, respect de la dignité humaine - sont vécus et mis en pratique au quotidien, au travers des choix effectués tant par l’organisation dans son ensemble que par chacun de ses membres individuellement.

S’engager pour 2 ans

Sachez que nous recherchons des personnes désireuses de s’engager pour plusieurs missions. Engager et former un employé représente un gros investissement pour MSF et nous voulons engager des expatriés désireux de grandir au sein de l’organisation.

Avoir un minimum de 2 ans d’expérience professionnelle

L'exercice préalable de responsabilités professionnelles vise à garantir un niveau suffisant de compétences pratiques et assurer la crédibilité nécessaire auprès des interlocuteurs locaux. Les stages ne sont pas reconnus comme expérience professionnelle.

Etre disponible pour travailler dans des contextes politiquement peu stables et dans des zones de conflits

Durant des conflits et autres situations de violence, les équipes de MSF sont amenées à offrir des services de santé pour l’ensemble de la population, à assurer des soins aux réfugiés et aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. 

Etre disponible pour partir sans famille

Compte tenu de l’essence de notre mission et des contextes d’intervention dans lesquels nous sommes amenés à travailler, nous demandons à notre personnel de partir en mission sans famille.

Avoir une bonne connaissance de l’anglais et du français

Les candidats recrutés par le siège de Bruxelles auront une bonne connaissance du français et de l'anglais, les deux langues les plus utilisées en mission. La pratique de l'arabe (mais également de l’espagnol ou du portugais) représentera un atout important.

Etre en bonne santé

Pour partir avec Médecins Sans Frontières, il faut être en bonne santé et être couvert par les vaccinations de base (rougeole, fièvre jaune, DTP et polio, au minimum). Selon le pays où vous êtes envoyé, vous serez également amené à effectuer des vaccinations supplémentaires et à prendre des mesures préventives pour éviter certaines maladies.

​ © Carole Payrissat  ​
​ © Carole Payrissat 

 

Quels profils cherchons-nous ?

Personnel médical

Le personnel médical de Médecins sans Frontières travaille dans des zones de conflit et des situations d’urgence. Il peut être envoyé pour apporter une assistance lors d’interventions relativement brèves mais également sur des interventions plus long terme.

Nous intervenons tant dans les hôpitaux, que les centres de santé et les cliniques mobiles.
Nous traitons également les patients atteints de maladies endémiques comme le malaria, mais aussi ceux qui vivent avec des maladies chroniques comme le VIH/sida et la tuberculose ainsi que les communautés frappées par des épidémies comme le choléra ou la rougeole.

Le personnel médical est responsable de la mise en application des protocoles MSF ainsi que de la qualité des soins donnés aux patients. Il travaille toujours en étroite collaboration avec du personnel de santé local et en assure au besoin la formation.

Personnel paramédical

Le personnel paramédical de Médecins Sans Frontières travaille souvent dans des zones de conflit et dans des situations d’urgence. Il peut être envoyé tant pour apporter une assistance lors d’interventions relativement brèves que pour une plus longue période.


Nous intervenons tant dans les hôpitaux, que dans les centres de santé et les cliniques mobiles. Afin d'assurer la qualité de l'eau, de l'hygiène et de l'assainissement de nos structures de santé, nous avons besoin de spécialistes dans ce domaine.


De plus, nous apportons notre aide aux victimes de violence et de catastrophes naturelles et traitons également les patients atteints de maladies endémiques comme le paludisme, mais aussi ceux qui vivent avec des maladies chroniques comme le VIH/sida et la tuberculose ainsi que les communautés frappées par des épidémies comme le choléra ou la rougeole.

Notre personnel médical et paramédical offre souvent des soins médicaux dans les zones lointaines et isolées, où il travaille en collaboration très proche avec le personnel de santé local et en assure au besoin la formation.

Personnel non-médical

Médecins Sans Frontières est une organisation médicale d’urgence. Afin de mettre en place nos interventions, il nous faut compter sur une administration et une logistique rapides et efficaces. Le personnel non-médical constitue la colonne vertébrale de tout programme d’aide mis en œuvre par MSF.

Pour la gestion du budget et des ressources humaines d'un projet, différents profils sont nécessaires.

Pour tous nos projets, nous avons également besoin de logisticiens tactique et de techniciens.

Dans la filière tactique, nous recherchons des profils très variés et compétents dans la gestion de projet, ayant une culture technique et un intérêt pour l’analyse de contexte. Nous recherchons autant des profils académiques que des autodidactes, la priorité étant pour nous d’avoir les personnes les plus compétentes.

Dans la filière technique, certaines fonctions peuvent nécessiter des qualifications techniques et une expérience professionnelle particulière. Cela peut être le cas pour les responsables travaillant dans la gestion de parc de véhicules, la construction, l’énergie, la télécommunication, la gestion de l'équipement biomédical ou encore dans la gestion et l’exploitation de nos hôpitaux.

Vous trouverez le profil "Spécialiste en eau, hygiène et assainissement" dans le personnel paramédical.

L’approvisionnement est devenu un métier à part entière chez MSF. Il peut être défini comme la somme des compétences techniques dans les différents domaines techniques couverts : par ex. les techniques d’entreposage, le transport, les douanes, la planification des demandes et l’approvisionnement en lui-même.

Tous ces postes ont le même objectif : répondre aux besoins des bénéficiaires dans les temps et pour un niveau de coût acceptable.

L’approvisionnement chez MSF exige des compétences spécifiques en relation avec :

  • La nature des biens – nous fournissons principalement des médicaments et des articles non médicaux spécifiques qui requièrent des conditions particulières (température contrôlée) tout au long de la chaîne pour garantir la qualité des produits livrés aux bénéficiaires.
  • La diversité des sources d’approvisionnement : niveau local, régional ou international.

Nous avons donc besoin de:

 

Coordination

Chaque mission est dirigée par une équipe de coordination. Cette équipe est constituée du chef de mission, des coordinateurs techniques (médical, logistique, financier et des ressources humaines) et coordinateurs de projets. Ces postes sont presque exclusivement occupés par des personnes ayant une solide expérience chez MSF.

Le chef de mission est responsable pour tous les projets d’un même pays ou pour des zones de crise spécifiques ainsi que pour la communication interne et externe concernant nos interventions. Sur base d’analyse contextuelle, c’est lui qui détermine les stratégies à mettre en place afin de témoigner des situations auxquelles nous sommes confrontés. Il est entouré de coordinateurs techniques responsables du support spécifique apporté aux projets ainsi que des coordinateurs de projets. Le coordinateur de projet ou de terrain est pour sa part responsable de la gestion des activités d’un projet.

MSF comme employeur

MSF est une association composée de « volontaires ». Le volontariat est un engagement individuel et une responsabilité personnelle. Il implique la notion de militantisme dans les actions humanitaires plutôt que l’idée d’un « travail bénévole ». C’est un principe fondamental de l’association.

Un volontaire est une personne engagée moralement pour l’action humanitaire, qui accepte les risques des missions dans lesquelles elle s’engage et un certain degré d’insécurité professionnelle. Elle se montre flexible dans son travail. Mais elle n'est pas bénévole pour autant: elle touche une rémunération «raisonnable». Enfin, le volontaire respecte la Charte de MSF et la Charte de l’employé et se doit d'adopter un style de vie modeste pendant ses missions.
 
La gestion des ressources humaines de MSF est basée sur les concepts de volontariat, d'équité, de transparence et de reconnaissance de la valeur de chaque individu.

MSF offre la possibilité de participer à des cours et formations, organisés en interne ou en externe, qu'il s'agisse de développement professionnel spécifique ou de développement individuel. En tant qu'employeur, MSF met l’accent sur la possibilité de développement au sein de l'organisation et sur la mobilité entre le siège et les projets sur le terrain.

Ce que nous offrons

  • Un contrat à durée déterminée
  • Une rémunération mensuelle
  • Une couverture médicale
  • La prise en charge de tous les frais (transport, hébergement) liés à la mission
  • Une indemnité journalière (per diem) pendant la mission
  • L’opportunité de travailler et de prendre rapidement des responsabilités dans des situations humanitaires et des programmes médicaux variés
  • Un développement professionnel personnalisé, avec accès à différents niveaux de formations, afin d’évoluer au sein de l’organisation
​© Dina Debbas
​© Dina Debbas

Sessions d’information

S’engager chez MSF, changer les choses est aussi un métier

Lisez attentivement les critères généraux et les profils recherchés.

Si vous désirez en savoir davantage sur l’expatriation avec Médecins Sans Frontières, nous vous conseillons vivement de participer à une de nos séances d’information avant de postuler.

Organisées autour du témoignage d’un de nos expatriés de retour de mission, vous y obtiendrez plus d’informations sur Médecins Sans Frontières en tant qu’organisation humanitaire, sur les différents projets, les conditions de travail, de vie et de sécurité sur le terrain et bien sûr sur les critères et les procédures de recrutement.

Vous aurez également l’occasion de poser vos questions à nos recruteurs.

© Shannon Jensen
© Shannon Jensen

 

Les matinées d’information à Bruxelles

Les matinées d’information sont organisées tous les 4 mois, le samedi matin de 9h30 à 13h00, en français et en néerlandais.
Elles ont lieu à Bruxelles dans notre centre de formation que vous aurez la chance de visiter ! 

Espace Bruno Corbé, Avenue du Port 96 à 1000 Bruxelles. 

Agenda

11/02/2017 - Matinée d'information à Bruxelles - Inscrivez-vous.
13/05/2017 - Matinée d'information à Bruxelles - Inscrivez-vous.
30/09/2017 - Matinée d'information à Bruxelles - Inscrivez-vous.

Les sessions d’information “live & online”

Pour ceux qui ne peuvent pas participer à une de nos matinées d’information à Bruxelles ou qui n’habitent tout simplement pas la Belgique, nous vous conseillons vivement de suivre une de nos sessions d’information “live & online”, via un ordinateur ! 

Ces sessions d’information, qui sont uniquement en anglais, commencent à 19h et durent en moyenne une heure et demie, questions et réponses comprises. Par moyen du “chatbox”, des questions peuvent être posées simultanément et en direct à nos collaborateurs. 

Agenda

29/11/2016 - Session d’information en ligne - Inscrivez-vous.

© Karin Ekholm/MSF
© Karin Ekholm/MSF

 

Postuler chez MSF

Vous souhaitez partir en mission avec Médecins Sans Frontières ? Nous allons voir ici quelles sont les étapes de la procédure de recrutement.

Étape 1: Informez-vous

Avant de nous adresser votre candidature en ligne, lisez attentivement les critères généraux et les profils recherchés

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez assister à l’une de nos sessions d’information. 

Vous pouvez aussi contacter un de nos recruteurs par email via recruitment@brussels.msf.org.

Étape 2: Postulez en ligne

Compléter ici notre formulaire de candidature.
Seules les candidatures accompagnées par une lettre de motivation et un CV en français ou en anglais ainsi qu'une copie du diplôme seront prises en considération.

Postulez en ligne

Postulez ici si vous êtes chirurgien, chirurgien orthopédique, gynécologue ou anesthésiste.

Étape 3: Premier contact

Nous étudions toutes les candidatures et faisons tout notre possible pour vous donner un retour dans le mois. 

Si vous répondez à tous nos critères de recrutement, nous prenons contact avec vous pour une première conversation téléphonique sur votre candidature. C’est sur base de cette discussion que vous serez invité ou non à l’étape suivante.

Étape 4: Entretien

L’entretien se passe dans nos bureaux à Bruxelles ou par téléphone ou skype. 
Nous pourrions également être amenés à vous demander de faire un exercice individuel de mise en situation sur le terrain.

Étape 5: Formation premier départ

Si vous êtes recruté, vous participez à la formation premier départ qui va durer une à deux semaines en fonction de votre profil.  

Cette formation a lieu à Bruxelles ou dans une de nos sections partenaires et est totalement prise en charge par MSF.

Étape 6: Départ sur le terrain

Lorsque vous êtes recruté, vous rentrez dans une réserve de recrutement de votre profil. Dès qu’un poste correspondant à votre profil et vos compétences est disponible, vous recevez toutes les informations et briefings prévus avant de partir sur le terrain.